La révolution intérieure, un chemin qui s’impose

Livre - La révolution intérieure - Un chemin qui s'imposeL’Homme doit comprendre que même si l’âme acquiert de nouvelles expériences de vie – étape nécessaire à la revitalisation de l’ego –, cela ne sert pas la liberté de conscience de l’ego. Ainsi, l’Homme doit savoir que l’âme est cyclique, sans fin et sans intelligence si elle n’amène pas au développement de l’esprit dans l’Homme. Éventuellement, l’ego réalisera que les énergies de l’âme ne lui ont jamais permis de comprendre l’occulte et de reconnaître froidement la réalité que l’âme n’est que de la mémoire. Plus l’ego est conscient de sa programmation, plus il comprend qu’il est dominé par ses mémoires antérieures. Voilà pourquoi il est important pour lui de ne pas attacher de valeurs à ce qu’il vit, autrement que pour établir le retour de sa paix. L’ego conscient sait que la structure mentale de l’Homme doit être protégée de la pensée astrale et de la réflexion afin que l’identité prépersonnelle de sa conscience se manifeste en lui par le biais de son esprit.

L’ego inconscient ne connaît ni les lois de la vie ni celles de la désinformation que lui impose sa programmation. Forcément, comme ces vérités sont directement liées au cycle de sa programmation, l’Homme demeure inconscient de sa véritable nature. En somme, à cause de sa programmation, l’emprise de l’âme sur l’ego demeure solide et ainsi se poursuit le cycle de la désinformation.

Tant et aussi longtemps que la nature réelle de l’âme restera inconnue de l’Homme, le monde de la mort s’en félicitera, car aucune évolution de conscience ne sera possible. Pour que cela change, il faudra que l’Homme brise le lien préférentiel qui l’unit au monde de la mort. Cela sera possible lorsque l’ego dans l’Homme saura se retourner contre l’âme tout en sachant que l’énergie de la pensée ne vient pas de lui, mais qu’elle passe par lui. Alors, l’Homme sera davantage un réceptacle du savoir, ce qui brisera son lien avec le passé.

265 pages / 20,00 $

Acheter ce livre