Home Blogue Libres-points Pulsion vs Vibration
la liberté de conscience

Pulsion vs Vibration

Quelle est la différence fondamentale ?

La vibration est la réalisation concrète d’une énergie éthérique qui traverse le mental.

La pulsion est une forme-pensée qui demeure dans l’entourage de la psyché d’une personne, jusqu’à ce qu’elle pénètre l’Ego pour le faire agir sous l’influence de la perception qu’il agit, cet Ego, intelligemment.

La vibration n’est pas une forme-pensée, c’est une dimension de l’Ego à saisir les contours de sa vie. Cela permet donc aussitôt à l’Ego d’entrevoir la réalité totale de ce qu’il ne veut plus vivre tout le temps.

La pulsion nécessite toujours une réflexion pour se concrétiser. Par exemple : l’Ego se dit « ah oui c’est Intelligent. » Bref, c’est l’intervention de l’Ego dans la réflexion qui met en action l’impression de ce qu’on décide est Intelligent. Mais, pour que tout ce que décide l’Ego puisse être associé à de l’Intelligence, il doit y avoir l’absence de croire qu’on peut se tirer d’affaires avec une décision, parce qu’on se pense Intelligent.

La pulsion en opposition à la vibration c’est quoi au juste ?

Une pulsion c’est la certitude formelle que l’Ego aime prendre des décisions, sans qu’il les questionne.

La vibration, par opposition à la pulsion, c’est l’Ego qui enclenche l’étude de ne pas donner de valeur à ce qu’il pense. C’est plutôt dire ceci : l’Ego doit savoir ce qui l’amène à agir, et non ce qui le pousse à agir. Froidement, dans ce cas, l’Ego agit toujours pour se donner plus de paix. Il se manifeste dans l’énergie du mental de l’individu la profonde volonté de n’avoir aucune attente face à la vie. Et incidemment, ce que l’Ego décide, c’est ce qu’il ne veut plus vivre.

Pour savoir si un mouvement est aligné à la vibration d’une liberté réelle, l’Ego doit notamment ne pas se poser de question sur ce qu’il pense être. L’Ego agit alors par vibration, sachant que ce qu’il décide est plus grand en liberté pour lui s’il ne place pas dans l’impression qu’il peut se donner de la liberté en faisant ce qu’il veut. Autrement dit, l’Ego sait qu’il peut lui arriver n’importe quoi tout le temps, s’il ne se méfie pas de lui-même et de la vie.

Par exemple, la vibration de faire un voyage ou de faire une sortie. Cette prise de décision, si elle est vibratoire, amènera toujours plus de paix et de liberté à l’Ego. Mais si c’est le cas contraire qui se produit, cela veut dire que l’Ego est mis sous tension. Le simple fait que ce qu’il décide entraîne un stress quel qu’il soit, il s’agit alors d’une pulsion. Si une personne vit un certain stress à la suite d’une décision, cela ne veut pas dire que la vibration de départ n’était pas réelle. Tout ce qui complique la réalisation d’un mouvement peut être récupéré par des craintes connues ou inconnues.

En résumé, une vibration permet d’ouvrir le chemin pour que se réalise ce que l’Ego voit de lui-même. Alors que dans la pulsion, l’Ego est sous influence de penser que, parce qu’il décide, il est vibratoire. Dans ce cas, l’Ego ne voit pas l’implication ni l’intégralité des conséquences de son mouvement, ce qui établit la réalité qu’il n’est pas celui qui décide, mais qu’il est sous influence astrale pour décider. Dès lors, il y a, en conclusion, toujours un prix à payer.

Share:

Related Post

Laisser un commentaire